Chargement...

 

Non classéDécouvrez comment nous avons installé une ventilation/climatisation pour la salle de sport Escalade Paris Bercy.

https://idf-ventilation.com/wp-content/uploads/2021/12/20210917_123022-1-1280x960.jpg

La ventilation de cette salle de sport fonctionne à l’aide de trois caissons différents dont le fonctionnement est détaillé dans cet article.
Les trois caissons sont :

1) un caisson d’extraction
2) une centrale de traitement d’air
3) une pompe à chaleur sur boucle d’eau

 

1. Principe du caisson extraction simple flux

On parle de ventilation simple flux lorsque soit l’amenée d’air (pulsion), soit l’évacuation d’air (extraction) est réalisée grâce à un ventilateur.

La ventilation “simple flux” la plus rencontrée, consiste à créer un mouvement de circulation de l’air dans le bâtiment de telle sorte que l’air neuf entre naturellement par les locaux “propres” et que l’air soit extrait par un ventilateur dans les locaux “humides” (sanitaires, buanderies, …) ou “viciés” (WC, cuisines, …). L’air chemine ainsi à travers plusieurs locaux par ordre croissant de pollution, en passant sous les portes ou par des grilles de transfert.

Pour que cela se passe effectivement ainsi, il faut :

Que les locaux humides ou viciés soient mis en dépression par rapport au reste du bâtiment. Que des ouvertures soient placées en façade (grilles dans les fenêtres ou dans les murs), pour diffuser de l’air dans les locaux “propres”.

Que le transfert de l’air entre les locaux avec alimentation et les locaux avec évacuation soit organisé : fentes sous les portes, grilles dans les portes, transfert par les couloirs.

 

  • Réalisations

Pour permettre la mise en œuvre du principe explicité précédemment un caisson simple flux a été installé en mezzanine technique qui extrait l’air vicié des sanitaires douches et vestiaires par dépression le renouvellement d’air de ces pièces humide ce fait par les ouvrants qui permettent un déplacement de flux d’air des pièces propres dans notre réalisation ici les trois salles d’escalades.

Ce système permet ainsi de remédier à l’humidité de certaines pièces ce qui est important dans la ventilation d’une salle de sport.

 

2. Ventilation double flux

La ventilation “double flux” consiste à organiser :

· la pulsion mécanique d’air neuf, filtré, dans les locaux,

· l’extraction mécanique d’air vicié des locaux.

Dans le cadre de la ventilation d’une salle de sport, on peut pulser l’air neuf dans les locaux dits “propres” (bureaux, séjour, …) et extraire l’air dans les locaux “humides” ou “viciés” (sanitaires, cuisines).

En général, la ventilation double flux est centralisée ce qui permet de n’avoir qu’un seul équipement qui réalise à la fois la pulsion et l’extraction.

La pulsion se distribue via un réseau de conduites verticales et horizontales dans les faux plafonds qui permet d’amener le flux d’air dans les volumes concernés. Les conduits verticaux d’évacuation d’air sont semblables aux conduits des systèmes “simple flux” et peuvent être disposés parallèlement aux conduits verticaux d’amenée d’air.

Dans chacun des volumes ou l’air neuf est amené les réseaux se terminent par des bouches de soufflage qui permettent d’homogénéise la distribution du flux d’air dans le volume.

Chaque bouche, possède un plénum de détente, et est raccordée au circuit de soufflage par un conduit en tête duquel est installé un registre de réglage des débits.

L’air neuf de ventilation de la salle de sport, après avoir été porté à la température de confort à l’intérieur du bâtiment, est rejeté à l’extérieur alors qu’il possède un niveau énergétique supérieur à l’air extérieur que l’on introduit.

Au contraire de la ventilation simple flux, une récupération de chaleur via un récupérateur à chaleur est possible avec la ventilation double flux grâce au croisement du flux entrant avec le flux sortant : l’air extérieur pulsé est réchauffé par l’air intérieur extrait. On peut ainsi arriver à une récupération de 50 à 90 % du budget de chauffage de l’air de ventilation.

L’échangeur rotatif, à roue ou roue thermique, est un échangeur de type air/air, le principe de fonctionnement de base est de récupérer la chaleur contenue dans l’air évacué des bâtiments pour réchauffer l’air froid extérieur (hiver) introduit pour le renouvellement d’air.

 

Ventilation/climatisation salle de sport Escalade Paris Bercy

 

  • Réalisation

Pour le renouvellement de l’air pour la salle d’escalade, il a été installé une centrale double fluxModel CAD O Intégral double flux de haute qualité, compacte, étudiée pour la très basse consommation : échangeur rotatif haut (rendement 88% d’efficacité) ; moteur ECM basse conso, double peau 50 mm, Idéal pour le tertiaire neuf RT 2012 ou le tertiaire à rénover BBC.

Adaptée aux installations de ventilation double flux avec récupération d’énergie dans les bâtiments tertiaires, la gamme CAD O Integral propose des débits de 200 à 10 000 m3/h.

Capable de s’adapter à tous les locaux, CAD O Integral permet de réaliser d’importantes économies en chauffage et rafraîchissement.

Compacte, facile à installer, sa régulation intégrée est d’une grande simplicité d’utilisation grâce à sa télécommande à écran tactile. Ses atouts pour réduire la facture énergétique et améliorer le confort du bâtiment

Equipée d’un échangeur rotatif haut rendement certifié EUROVENT, CAD O Integral récupère jusqu’à 88% des calories/frigories de l’air extrait, réchauffant ou rafraîchissant ainsi l’air neuf introduit dans le local.

Son isolation double peau 50 mm limite les déperditions thermiques. La gamme se décline en plusieurs modèles avec batteries intégrées qui améliorent encore le confort thermique du local en compensant les quelques degrés manquants pour obtenir la température ambiante souhaitée

Ventilation

Grâce à ses moto-ventilateurs performants (moteurs ECM, roues libres à réaction), la consommation électrique de l’unité, tout comme les niveaux sonores sont réduits au minimum.

Récupération d’énergie

Dans le cadre de la réglementation de la RT 2012 la CTA est équipé d’un système de récupération d’énergie dit à roue.

Principe

Le principe général des récupérateurs par accumulation ou encore appelé récupérateurs à régénération est de récupérer la chaleur contenue dans l’air extrait en faisant transiter cet air au travers d’un matériau accumulateur. Ce matériau accumulateur est ensuite soumis au flux d’air neuf et lui cède sa chaleur.

Échangeur rotatif.

Un matériau accumulateur cylindrique en rotation lente (de 5 à 20 tours/min) est traversé dans une direction par l’air rejeté et dans l’autre par l’air neuf. Il se compose d’un média de transfert en aluminium, acier inoxydable ou matériau synthétique formant de très nombreux petits canaux.

Le matériau accumulateur est alternativement traversé par l’air chaud rejeté où il se charge d’énergie, et l’air neuf froid où il se décharge. En vue d’éviter le mélange d’air neuf et d’air rejeté, il est prévu un secteur de nettoyage dans lequel l’air rejeté est chassé par l’air neuf. Une légère contamination est toutefois inévitable. Dans certains cas, le transfert d’humidité est aussi à l’origine de transferts d’odeurs ou de germes et ceci limite l’emploi de tels échangeurs.

3. Principe de la pompe à chaleur sur boucle d’eau.

Le principe de la pompe à chaleur installé est le suivant :
Le réseau de soufflage en sortie de soufflage de l’air neuf de la CTA vient alimenter en débit d’air soufflé le volume de la salle d’escalade en passant sur la batterie de l’échangeur de la PAC et en fonction de la température voulue soit l’échangeur est en mode évaporateur et on climatise la salle de sport soit  l’échangeur fait office de condenseur et chauffe l’ambiance de la salle de sport.

Vous êtes propriétaire d’un établissement et souhaitez améliorer votre système de climatisation ou en installer un nouveau. Contactez-nous !

Demandez votre devis gratuit

Demandez votre devis gratuit